Accompagnement et sécurisation en milieux difficiles

11 Juil 2019 | Actu | 0 commentaires

REDBOX Sécurité intervient depuis plusieurs années au service de communes qui doivent faire face à des désordres de surface, dus à des travaux souterrains (galeries, carrières, mines, travaux militaires, réseaux d’eau…).

A Pfastatt, la recherche et l’inventaire des anciens souterrains a commencé il y a une dizaine d’années. Différents procédés (recherches en archives, forages, microgravitométrie, lidar,…) ont permis de localiser les réseaux principaux, en partenariat avec le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) et Fondasol.

La plupart des accès ayant aujourd’hui disparu, il nous a fallu les recréer en utilisant à chaque fois, les moyens les plus appropriés : pelle mécanique, forage de puits d’accès, explosif, aspiratrice de matériaux…


Un exemple, le réseau Jahnschule sur Mulhouse Agglomération

La mission consistait à effectuer les relevés topographiques d’une nouvelle galerie inconnue, à dégager les matériaux obstruant la suite du réseau et à comprendre son emprise en surface.

Lors de nos interventions, nous avons rencontré de nombreux problèmes : l’accès s’effectuait par un forage vertical de 14 mètres, l’une des galeries était complètement inconnue, des parois et plafond de la zone de travail fragiles, des fontis importants, une nécessité d’extraire rapidement de grosse quantité de lœss, des conditions météo hivernales, une atmosphère présentant un déficit en O2 important, un niveau de bruit très élevé, de la coactivité, la probabilité de présence d’engins de guerre, la communication fond-surface impossible par radio…

Il nous a donc fallu développer une méthodologie sur-mesure.

Nous connaissions déjà le type de galeries pour avoir travaillé sur ce réseau et les réseaux voisins depuis plusieurs années. Nous disposions de plans de 1874, mais aucun relevé plus récent n’avait été fait.
Le puits d’accès foré exprès pour cette investigation a été busé pour garantir cette unique issue. Nous avons suivi ces travaux.
Pour pouvoir gérer les différentes difficultés, nous avons procédé à une analyse poussée des risques en ne négligeant rien. Nous avons ainsi établi deux niveaux de sécurisation :

  • La surface avec un balisage, des lignes de vie, un poste de commandement avec une tenue de main-courante précise, des moyens de communications fiables, une procédure d’urgence établie en concertation avec le SAMU et les démineurs, une tenue des entrées et des sorties… Ce PC avait aussi en charge de retransmettre les ordres venus du fond à l’entreprise qui gérait l’aspiratrice de matériaux.
  • Au fond, nous avions prévu une zone de survie avec de la nourriture, de l’eau, des couvertures de survie, de l’éclairage. Des flashs orange indiquaient la progression, doublés d’un fil d’Ariane, les flashs bleus indiquaient les ARI et les masques de fuite. Comme nous ne pouvions pas entendre les appels de la surface, nous avions équipé des systèmes de communication souterrains de flashs lumineux.

Une équipe travaillait au fond et une autre assurait les transmissions et la sécurité en surface. La ventilation était assurée par l’aspiratrice de matériaux. L’atmosphère était contrôlée en continu. Nous avons pu déblayer la zone voulue malgré le givre bloquant régulièrement les matériaux à cause de la température extérieure hivernale.
Nous avons effectué les relevés topographiques nous-même car les galeries présentaient un risque trop important pour y faire progresser des agents non rompus à ce type de milieu. Nous avons pu atteindre la zone voulue en mettant en place un système totalement inédit d’aspiration de matériaux.

Parvenir à effectuer les levées de doutes et un relevé 3D de cette partie des galeries en assurant un maximum de sécurité aux intervenants n’était pas chose facile. Mais les relevés et le report en surface ont pu se faire, de nombreuses photos ont été remontées permettant ainsi d’ajouter cette partie à l’ensemble déjà connu, et surtout, de pouvoir déterminer précisément les zones en surface soumises à un risque d’effondrement.

REDBOX Sécurité réunit plusieurs experts. Ces regards croisés font la qualité de nos prestations. Nous attachons une grande importance à la qualité de notre travail et à la sécurité de tous les intervenants lors de nos interventions.

Notre entreprise a reçu le trophée national 2018 d’Initiative remarquable, récompensant notre développement, notre management de projet, notre implication dans les projets originaux et notre façon de les traiter et d’accompagner nos clients.

Cette volonté de qualité fait partie de notre ADN, nous aimons à dire que nous sommes partenaires de nos clients. Dans le cadre de ces travaux, nous serons à vos côtés pour organiser, suivre, accompagner, mais aussi émettre des préconisations, donner un avis, trouver une solution technique, ouvrir notre réseau si besoin. C’est cette démarche qui fait aussi la différence.

Rompus aux interventions souvent difficiles, nous sommes des hommes et des femmes de terrain, avec une solide expérience. Nous serons à votre écoute et mettrons tout notre savoir-faire à votre service afin d’organiser, de planifier et d’évaluer au mieux chacune des opérations.

Pourquoi nous ? Parce que REDBOX Sécurité c’est :

  • une équipe très expérimentée et compétente,
  • une connaissance réelle du milieu souterrain,
  • des moyens logistiques adaptés à ce type de mission,
  • une véritable culture sécurité issue du secours,
  • la recherche constante d’un vrai partenariat,
  • une solide expérience de l’accompagnement dans ce type de milieu.

Alors, laissez-nous vous accompagner dans les milieux difficiles !

SOYEZ PRÊT !

Rencontrons-nous !

À COLMAR

6 rue des Saules, 68920 Wettolsheim - Colmar

PAR TÉLÉPHONE

03 67 35 07 44

PAR MAIL

contact@redbox-securite.com

RÉSEAUX SOCIAUX

Contactez-nous !

Redbox Sécurité © 2014-2019 | Mentions légales | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Redbox Sécurité © 2017 | Mentions légales | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Pin It on Pinterest

Share This