Le secourisme en zone isolée

25 Mar 2019 | Brèves | 0 commentaires

Une cheville tordue durant une randonnée dans les Vosges, un malaise dans une galerie souterraine, une blessure ouverte sur une route au fin fond d’un pays étranger, etc…. Toutes ces situations ont en commun que l’on se retrouve éloigné des services de secours, et que, une fois prévenu, ces derniers mettront du temps à arriver jusqu’à la victime. Ainsi, que cela soit pour ses loisirs, comme dans le cadre de son activité professionnelle, il est indispensable de savoir prodiguer des premiers soins lorsque l’on se retrouve en zone isolée. On entend par région isolée toute région située à l’extérieur de la zone de déploiement normal des services de secours.

Pour les personnes qui travaillent ou voyagent dans ces zones, il est parfois difficile d’atteindre rapidement une structure médicale. Il est donc essentiel pour elles de se former aux techniques avancées de secourisme afin de répondre efficacement aux contraintes liées à la prise en charge d’un blessé dans un contexte dégradé.

La préparation au déplacement en zone isolée :

Les personnes confrontées à ce type d’environnement, doivent connaître leurs propres limites, dans le domaine de la prise en charge d’un blessé, ou d’un malade. La préparation d’un déplacement dans ce type d’environnement requiert :

  • Une analyse du contexte géographique, météorologique, sécuritaire de la zone.
  • Une analyse précise des blessures et maladies pouvant survenir.
  • Une analyse du délai nécessaire pour alerter les secours et évacuer la victime.
  • La préparation d’une trousse de secourisme opérationnelle, correspondant au temps passé sur zone, au nombre de personnes présentes, à l’environnement.
  • La connaissance parfaite des techniques de 1ers secours avancés, ainsi que du matériel emporté.

Les contraintes liées à la prise en charge d’un blessé en zone isolée :

  • Selon la nature de la maladie ou de la blessure, ainsi que la disponibilité des services de secours, la prise en charge de la victime peut prendre des heures, voire des jours. En raison de ces délais, le secouriste sera amené à réaliser des soins plus techniques que ce qu’il pourrait être amené à faire dans un contexte « normal ». Par exemple, administration de médicaments, perfusion, soins des plaies, gestion d’une fracture…
  • Les conditions climatiques parfois extrêmes, peuvent jouer sur la sécurité du secouriste et de la victime.
  • L’équipement de secourisme étant limité, le secouriste devra savoir improviser.
  • Une victime peut se retrouver seule (ex : journaliste en zone de conflit, secouriste devant laisser la victime seule afin d’alerter les secours…), et devra donc être en mesure de se prodiguer elle-même les 1ers soins.
  • En zone isolée, le suivi de l’état du blessé, malade doit être constant afin d’anticiper et détecter un changement de l’état du patient.

REDBOX Sécurité, de par son expérience, est en mesure de vous assister dans le cadre de vos activités en vous formant au secourisme dans des conditions proches du réel, vous conseiller dans la réalisation d’un équipement de 1ers secours adapté à vos activités, ainsi que de vous accompagner directement sur le terrain.

 

 Article écrit par Mr Gauthier SELVA
Consultant sûreté à l’international
chez REDBOX Sécurité

Rencontrons-nous !

À COLMAR

6 rue des Saules, 68920 Wettolsheim - Colmar

PAR TÉLÉPHONE

03 67 35 07 44

PAR MAIL

contact@redbox-securite.com

RÉSEAUX SOCIAUX

Contactez-nous !

Redbox Sécurité © 2014-2019 | Mentions légales | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Redbox Sécurité © 2017 | Mentions légales | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Pin It on Pinterest

Share This