Un petit memento bien utile

19 Déc 2014 | Brèves | 0 commentaires

memento du cordisteAprès 10 jours de stage bien intéressants avec Antoine Heil, je prend le temps de découvrir son petit guide bien malin et très bien construit. J’aime les dessins, la mise en page claire et les textes clairs et concis. Un bon outil à garder à portée de main !

Mais de quoi nous parle-t-il? 
Les travaux sur cordes et d’accès difficiles se sont professionnalisés depuis leur création il y a une quarantaine d’années. Au début réalisés à l’aide de techniques empruntées à la spéléologie, à l’escalade et aux techniques alpines, les travaux sur cordes ont aujourd’hui leurs propres matériels et techniques.
La branche professionnelle a défini ses règles de bonnes pratiques en adéquation avec le cadre règlementaire en vigueur.
Ce manuel aborde d’une manière synthétique un ensemble de connaissances techniques usuelles à l’attention des cordistes en activité ou à venir…
Ce présent ouvrage n’est en aucun cas destiné à « l’auto-formation » et ne peut se substituer à une formation complète (CQP ou CATC) dispensée dans un centre de formation cordiste agréé par les institutions de la filière cordiste française, par exemple dans le centre d’Antoine Heil.

Préface d’Alain FORGEOT
« Si l’on se réfère à la simple définition du dictionnaire, le Petit Mémento veut dire : «De volume réduit mais qui résume les points essentiels d’un sujet.»
Telle est la vocation majeure de cet ouvrage. Petit dans sa taille mais grand par sa richesse technique, par sa pédagogie et par ses illustrations.
Le métier de cordiste a longtemps souffert d’un manque de statut, d’une appartenance et d’une reconnaissance, nous pouvons constater aujourd’hui sa légitimité dans les secteurs des travaux du Bâtiment, des Travaux Publics et des Travaux en Milieux Industriels.
Nous devons cette dimension grâce au travail permanent des entreprises de travaux qui s’engagent à appliquer les règles indiscutables de sécurité et les valeurs techniques du métier de cordiste mais aussi par l’accompagnement de l’ensemble des acteurs qui nous aident à professionnaliser nos compétences et nos savoirs.
L’image et la maturité d’un métier sont données par les hommes et par les supports techniques qui sont publiés au fil des ans, transcrivant ainsi les bonnes pratiques et les référentiels avec le souci permanent de porter à la connaissance de tous les évolutions indispensables pour tirer encore plus haut notre métier.
Le Petit Mémento du Cordiste est la parfaite illustration de mes propos dans un ouvrage de qualité où le lecteur néophyte découvrira les exigences, la complexité et les règles du métier de cordiste et où le cordiste expérimenté se perfectionnera et s’enrichira au fil des chapitres.
Nul n’est besoin de rappeler l’inévitable et préalable formation par des experts dans des structures reconnues par la branche professionnelle pour passer de la lecture à la pratique.
Dans notre métier de cordiste nous avons bien sûr un devoir de résultat mais nous avons aussi l’obligation de vérifier que les consignes, que les bonnes pratiques et que les obligations réglementaires soient bien comprises par l’ensemble des utilisateurs, ce que ce mémento s’attache à faire pour une meilleure compréhension.
Je fais régulièrement référence à une citation de Saint Exupery qui accompagne continuellement mon travail: «pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.» Il y a une incontestable démarche positive avec cet ouvrage sur l’avenir de notre métier. La lecture vous convaincra, j’en suis sûr. »
Bonne utilisation à tous !

Rencontrons-nous !

À COLMAR

11 rue Mittlerweg - CS 90015 - 68000 Colmar

PAR TÉLÉPHONE

03 89 20 38 77

PAR MAIL

contact@redbox-securite.com

RÉSEAUX SOCIAUX

Contactez-nous !

Redbox Sécurité © 2017 | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Mentions légales
Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Redbox Sécurité © 2017 | Créé par Lydie Boffy, concepteur rédacteur web et print | Mentions légales
Photographies © Régis Grosshans, Antoine Heil, Mathieu Hetzer, Joseph Inosante et Éric Zipper

Pin It on Pinterest

Share This